Ça y est vous vous êtes décidé, et vous souhaitez devenir propriétaire de votre logement. Appartement ou maison individuel ? Pour vous c’est clair, vous voulez faire construire votre logement de A à Z.  Voici les principales étapes pour réaliser la maison de vos rêves, sans stress ni mauvaise surprise.

Maitriser son budget

Tout d’abord avant de vous lancer il faut absolument verrouiller votre budget avec l’établissement de crédit de votre choix. Le crédit immobilier devra permettre l’achat du terrain et la construction du logement ainsi que les différentes taxes inhérentes à ce type d’opérations (taxes, notaires, équipements etc). Il existe plusieurs aides pour augmenter votre capacité d’emprunt (PTZ, PAS, etc) et certaines banques peuvent proposer différents montages financiers pour assouplir les mensualités du crédit le temps de la construction. L’enveloppe haute et basse que vous obtiendrez  détermineront les limites de votre projet.

Après avoir pris connaissance du montant alloué à la construction de votre maison individuelle,  vous pourrez rencontrer et négocier plus facilement auprès du propriétaire pour l’achat du terrain, mais aussi avec les  différents acteurs du bâtiment.

Bien choisir son secteur géographique

Comme pour tout achat immobilier, la situation de votre logement sera capitale. Vous devrez sélectionner des secteurs qui répondent ou répondront à vos contraintes en termes de temps de déplacement professionnels, de proximité des écoles, de centres culturels ou sportifs, de centres commerciaux ou d’accès au soin. Avant de choisir la localisation,  Il est donc important de prioriser vos critères pour prendre la meilleure décision.

Lorsque vous aurez déterminé les critères non négociables, il sera temps de faire une petite enquête sur la ou les communes qui pourraient vous accueillir. En effet, il est capital de se renseigner sur l’évolution de la commune et les futures transformations de son environnement durant le temps d’habitation, mais aussi en cas de revente future :

  • Quels services sont ou seront proposés ? (écoles, commerces, santé)
  • Quelle est son développement économique ? (démographie en hausse, attractivité professionnelle de la commune ?)
  • Quels sont les projets de construction (aéroport, gare, etc) ou de réaménagement en cours ? (Nouvelles voieries ?)

 

Le choix du terrain

Au-delà de son apparence, le choix du terrain demande une attention toute particulière et ne peut pas être qu’un « coup de cœur ». Le terrain doit vous apporter toutes les garanties nécessaires pour démarrer la construction. Il est évident qu’un terrain plat de forme carré, ou rectangulaire, sans végétation sera plus facile à aménager qu’un terrain pentu boisé avec des Restanques. Si le deuxième peut avoir plus de cachet, il vous demandera aussi davantage de moyens car il engendra des travaux supplémentaires pour ajuster la topographie du terrain (terrassement, abattage d’arbres, etc).

Le type de sous-sol du terrain est également un aspect important lors de votre prise de décision. Si Le propriétaire, les voisins ou encore le constructeur peuvent vous donner des informations précises, il est bon de prendre des renseignements auprès de la mairie ou de solliciter un professionnel pour réaliser une étude du terrain.

Viabilisation et bornage

Quelque soit le terrain ou les méthodes de construction, votre terrain doit être constructible, borné et viabilisé.

Terrain constructible :

Vous pouvez faire la demande du certificat d’urbanisme auprès de la mairie pour constater si le terrain est bien constructible. Il en existe de deux types : informel et opérationnel.

Le premier vous indiquera les règles d’urbanismes applicables, les différentes servitudes privées ou publiques et la liste des taxes et participations d’urbanismes. Le second plus complet vous renseignera sur la faisabilité du projet ainsi que sur l’état des voies et réseaux existants ou prévus concernant votre terrain.

Bornage du terrain

Le bornage vous permet de connaitre la superficie exacte de votre terrain et ses frontières concrètes avec vos voisins. Il est primordial de le faire réaliser par un professionnel en faisant appel à un géomètre-expert afin d’anticiper tout contentieux lors de l’acte d’achat, ou dans le futur avec un tiers. Vous pouvez également vous baser sur le plan cadastral, mais celui-ci peut être remis en cause en cas de conflit car il n’est pas considéré comme une preuve légale d’une délimitation de propriété.

Viabilité du terrain

Il s’agit de faire les démarches et les travaux nécessaires en vue de rendre habitable un terrain dit constructible pour accueillir une future habitation. Pour cela, le propriétaire, ou l’acquéreur, devra procéder au raccordement du terrain aux réseaux d’électricité, de gaz, d’eau, d’assainissement et de téléphone.

Soyez rappelé rapidement !
Indiquez votre nom et numéro de téléphone

Contactez nous

Vous avez un projet immobilier ? En remplissant ce formulaire, Yoann Bethon vous contacte rapidement afin de discuter avec vous de votre projet d'achat sur Aix en Provence et ses alentours. Vous pouvez également le joindre aux coordonnées ci dessous.

Demandez un rendez-vous

Et discutons de votre projet


Yoann BETHON inscrit à l’ORIAS sous le numéro 120 64 956 en tant que Mandataire d’intermédiaire en opérations de banque et de services paiement (MIOBSP), représentant la SARL ACI, dont l'adresse est 570 Avenue du Club Hippique- Bât 'Le Derby' - 13090 AIX EN PROVENCE

L'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR - site : www.acpr.banque-france.fr), 61 rue Taitbout - 75436 Paris Cedex 09 - Tel : +33 1 49 95 40 00 - Fax :+33 1 49 95 40 48 - Email : bibli@acpr.banque-france.fr.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
Aucun versement de quelque nature que ce soit ne peut être exigé d'un particulier avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent.